Partage de textes

"La résurrection de Jésus est au cœur de la foi chrétienne, au même titre que la Passion et la croix. On a pu définir le chrétien comme celui qui croit au Christ ressuscité d’entre les morts. Inutile de souligner le caractère provocant d’une telle affirmation qui contredit l’expérience humaine la plus universelle du caractère irréversible de la mort. Comme le dit le bon sens populaire : "Personne n’en est jamais revenu." La foi chrétienne proclame au contraire : Si ! un homme en est revenu, Jésus de Nazareth et sa résurrection est la promesse de la nôtre.
Mais d’abord que veut-on dire par résurrection ? Les images que les uns ou les autres s’en font varient. Elles vont de la réanimation du cadavre, qui retourne à sa situation biologique antérieure, à une interprétation tellement désincarnée que l’on voit mal la différence avec l’immortalité de l’âme, notion bien connue à l’époque des Grecs et des Juifs hellénisés. S’il est un point sur lequel il convient de déminer patiemment le terrain, c’est bien celui-là."