Trois intuitions 

1 - Le Concile Vatican II dit que la célébration eucharistique est "la source et le sommet de la vie chrétienne."

Une Messe Ailleurs ose vous inviter, six fois dans l'année, à rejoindre une assemblée célébrante.

2 - La vie chrétienne est VIE. Elle ne se réduit pas à un rite.

Une Messe Ailleurs veut susciter le désir de vivre d'une manière eucharistique.

3 - Il est toujours temps de progresser dans la compréhension de notre foi.

Une Messe Ailleurs désire enfin proposer une initiation à travers des groupes de réflexion.


Quelques textes de référence

Dominique Collin

Si, à la différence du symbole qui renvoie à une présence supposée "ailleurs" (l'imaginaire d'un arrière-monde invisible), la métaphore joue d'un "ailleurs" qu'elle suppose présent (l'avènement de la grâce qui change notre rapport à la vie), alors il faut dire que le "Royaume" est la métaphore par excellence.

Maurice Zundel

Le sens de l'Eucharistie, pour moi, est d'abord celui d'une action qui s'accomplit à la messe où nous allons à la rencontre de la croix, et où nous devenons nous-mêmes le corps et le sang du Christ... Lire le texte

Jean-Paul II

Le sens authentique de l'Eucharistie devient, de soi, une école d'amour effectif envers le prochain. Lire le texte

Benoît XVI

Vivre « selon le dimanche ». Cette formule de St Ignace d'Antioche met clairement en lumière le lien entre la réalité eucharistique et l'existence chrétienne dans son caractère quotidien. Lire le texte

Pape François

Par l’eucharistie, le Christ veut entrer dans notre existence et l’imprégner de sa grâce, de telle sorte qu’il y ait dans chaque communauté une cohérence entre la liturgie et la vie chrétienne. Lire le texte

Gabriel Ringlet

La liturgie est d'abord un récit. Célébrer, c'est raconter. Ce qui suppose un lieu, des objets, des mots, des gestes, des mouvements, des musiques, des personnages, une intrigue... Lire le texte

Le Caté Ailleurs

Nous sommes conscients qu'il y a, pour certaines familles, de grandes difficultés à rejoindre un lieu de catéchèse.
Une proposition prend naissance cette année. Où que vous habitiez, nous vous invitons à initier votre enfant à travers un parcours adapté.

Vous trouverez plus d'informations en cliquant ici


 

Bonjour et bienvenue
sur notre site animé
par des chrétiens de Bordeaux

Pierre Claverie (1938-1996), évêque d'Oran

Depuis le début du drame algérien, on m’a souvent demandé : « Que faites-vous là-bas ? Pourquoi restez-vous ? Secouez donc la poussière de vos sandales ! Rentrez chez vous ! » Chez vous… 
Où sommes-nous chez nous ? … Nous sommes là-bas à cause de ce Messie crucifié. A cause de rien d’autre et de personne d’autre ! Nous n’avons aucun intérêt à sauver, aucune influence à maintenir. Nous ne sommes pas poussés par je ne sais quelle perversion masochiste. Nous n’avons aucun pouvoir, mais nous sommes là comme au chevet d’un ami, d’un frère malade, en silence, en lui serrant la main, en lui épongeant le front. 
À cause de Jésus parce que c’est lui qui souffre là, dans cette violence qui n’épargne personne, crucifié à nouveau dans la chair de milliers d’innocents. Comme Marie, sa mère et saint Jean, nous sommes là au pied de la Croix où Jésus meurt abandonné des siens et raillé par la foule. N’est-il pas essentiel pour le chrétien d’être présent dans les lieux de déréliction et d’abandon ?… Elle se trompe, l’Église, et elle trompe le monde, lorsqu’elle se situe comme une puissance parmi d’autres, comme une organisation humanitaire ou comme un mouvement évangélique à grand spectacle. Elle peut briller si elle ne brûle pas du feu de l’amour de Dieu, “ fort comme la mort ” comme le dit le Cantique des cantiques. Car il s’agit bien d’amour ici, d’amour d’abord et d’amour seul. Une passion dont Jésus nous a donné le goût et tracé le chemin. “ Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime”… 

Mes frères et amis algériens... Avec vous, en apprenant l'arabe, j'ai surtout appris à parler et à comprendre le langage du cœur, celui de l'amitié fraternelle où communient les races et les religions. Là encore, j'ai la faiblesse de croire que cette amitié est plus profonde que nos différences, qu'elle résiste au temps, à la distance, à la séparation. Car je crois que cette amitié vient de Dieu et conduit à Dieu. 

C'est peut-être une folie en un temps où la violence et la force semblent faire le droit et établissent des relations de domination et d'exploitation, en un temps où l'argent et l'ambition élèvent les murs d'un monde sans âme sur le mépris des petits et des pauvres, en un temps où même la religion peut devenir un facteur de division supplémentaire dans un monde déjà brisé...

C'est certainement une folie de croire encore à la force des mains nues et de la simple humanité, mais à la suite de Jésus Christ, j'ai la faiblesse de croire que c'est une force."

Une messe ailleurs, c'est...

Une invitation eucharistique


Parce que l'EUCHARISTIE est la "source et le sommet" de notre vie de disciple de Jésus-Christ,

  • parce que l’écoute de la Parole de Dieu nous fait découvrir qu’Elle nous fait vivre aujourd’hui,
  • parce que la célébration du mystère de la Foi nous unit au Christ dans la dynamique de Sa Pâque,
  • parce que la vie fraternelle s'y manifeste dans la communion à un même Pain,

nous avons le désir d'inviter le plus largement possible nos contemporains à rejoindre, six fois dans l'année, une assemblée priante qui annonce l'Évangile du Christ et célèbre sa Pâque.

Puisant dans la richesse du renouveau liturgique de Vatican II, nous préparons et animons ces célébrations, rejoignant régulièrement le Secteur Pastoral des Bassins à Flot sauf pour deux dates où nous sommes invités dans des paroisses plus éloignées.


Pensez à vous INSCRIRE A LA NEWSLETTER afin de recevoir le rappel des rendez-vous.

 

Un envoi "Ailleurs"

"Saint Ignace d'Antioche qualifiait ainsi les chrétiens : ceux qui vivent « selon le dimanche » (iuxta dominicam viventes). Cette formule met clairement en lumière le lien entre la réalité eucharistique et l'existence chrétienne dans son caractère quotidien. [...]
Le dimanche est donc le jour où le chrétien retrouve la forme eucharistique de son existence, selon laquelle il est appelé à vivre constamment.
« Vivre selon le dimanche » signifie vivre dans la conscience de la libération apportée par le Christ et accomplir son existence comme l'offrande de soi à Dieu, pour que sa victoire se manifeste pleinement à tous les hommes à travers une conduite intimement renouvelée."


Par ces mots, le pape Benoît XVI nous propose de vivre en semaine selon le dimanche. La Messe ne se limite donc ni à un moment, ni à un lieu... Non seulement elle alimente et renouvelle notre vie mais elle la transforme en la faisant devenir "eucharistique". C'est pourquoi notre mouvement se veut une invitation à vivre ailleurs ("en semaine") le mystère eucharistique célébré dans la liturgie ("le dimanche").

D'une autre manière, le pape François nous rappelle qu'on ne peut pas être chrétien à temps partiel, il faut l’être dans la totalité et à temps plein. Une Messe Ailleurs veut manifester que l'Eucharistie est une action qui ne se vit pas seulement dans le "temps partiel" de l'heure dominicale, mais dans le plein temps" de nos activités quotidiennes, animant jusque dans l'intime de nous-mêmes tous les ailleurs.

La Messe est un acte de consécration que nous sommes heureux de vivre ensemble le temps de célébration. Mais elle invite à la Vie.
« Par l’eucharistie, le Christ veut entrer dans notre existence et l’imprégner de sa grâce, de telle sorte qu’il y ait dans chaque communauté une cohérence entre la liturgie et la vie chrétienne ». Pape François

Ainsi, ayant partagé, dans la célébration eucharistique, le pain et ayant bu à la coupe, nous sommes envoyés (Messe vient du mot Envoi) dans le monde comme le signifie la 4° prière eucharistique : " Afin que notre vie ne soit plus à nous-mêmes, mais à lui qui est mort et ressuscité pour nous, il a envoyé d’auprès de toi, comme premier don fait aux croyants, l’Esprit qui poursuit son œuvre dans le monde et achève toute sanctification."

C'est pour cela qu'au coeur des célébrations d'une messe ailleurs, la parole est offerte à des frères et des soeurs chargés de "donner de la chair" à la Parole proclamée. A travers leur profession, leur passion, leur recherche, leur option de vie, leur expérience, ils viennent dynamiser notre vie chrétienne "selon le Dimanche, Ailleurs et à plein temps" !

 

Un lieu d'initiation

DES RENCONTRES
Chaque année, des groupes se retrouvent autour d'un livre pour partager. Nous sommes en train de lire "Jésus, L'encyclopédie" (Albin Michel). Sous la direction de Joseph Doré et la coordination de Christine Pedotti, il offre une approche très originale du Christ grâce à une exceptionnelle variété d'auteurs. Vous pouvez les rejoindre (les dates sont sur le site) ou en créer vous-même...

DES TEXTES
La lecture est source d'enseignement. Pour cela, sous l'onglet "Textes", nous vous proposons de consulter une bibliothèque de différents auteurs. Vous pouvez aussi l'enrichir en nous partageant ceux que vous aimez et qui vous aident sur votre chemin de foi, en les envoyant sur notre adresse

UNE ORIENTATION PASTORALE
Nous nous référons au vocabulaire de la Pastorale de l'Engendrement. L'onglet "Notre Pastorale" propose des articles et des conférences pour rentrer dans l'intelligence de cette proposition.