Trois intuitions 

1 - Le Concile Vatican II dit que la célébration eucharistique est "la source et le sommet de la vie chrétienne."

Une Messe Ailleurs ose vous inviter, six fois dans l'année, à rejoindre une assemblée célébrante.

2 - La vie chrétienne est VIE. Elle ne se réduit pas à un rite.

Une Messe Ailleurs veut susciter le désir de vivre d'une manière eucharistique.

3 - Il est toujours temps de progresser dans la compréhension de notre foi.

Une Messe Ailleurs désire enfin proposer une initiation à travers des groupes de réflexion.


Quelques textes de référence

Dominique Collin

Si, à la différence du symbole qui renvoie à une présence supposée "ailleurs" (l'imaginaire d'un arrière-monde invisible), la métaphore joue d'un "ailleurs" qu'elle suppose présent (l'avènement de la grâce qui change notre rapport à la vie), alors il faut dire que le "Royaume" est la métaphore par excellence.

Maurice Zundel

Le sens de l'Eucharistie, pour moi, est d'abord celui d'une action qui s'accomplit à la messe où nous allons à la rencontre de la croix, et où nous devenons nous-mêmes le corps et le sang du Christ... Lire le texte

Jean-Paul II

Le sens authentique de l'Eucharistie devient, de soi, une école d'amour effectif envers le prochain. Lire le texte

Benoît XVI

Vivre « selon le dimanche ». Cette formule de St Ignace d'Antioche met clairement en lumière le lien entre la réalité eucharistique et l'existence chrétienne dans son caractère quotidien. Lire le texte

Pape François

Par l’eucharistie, le Christ veut entrer dans notre existence et l’imprégner de sa grâce, de telle sorte qu’il y ait dans chaque communauté une cohérence entre la liturgie et la vie chrétienne. Lire le texte

Gabriel Ringlet

La liturgie est d'abord un récit. Célébrer, c'est raconter. Ce qui suppose un lieu, des objets, des mots, des gestes, des mouvements, des musiques, des personnages, une intrigue... Lire le texte

Le Caté Ailleurs

Nous sommes conscients qu'il y a, pour certaines familles, de grandes difficultés à rejoindre un lieu de catéchèse.
Une proposition prend naissance cette année. Où que vous habitiez, nous vous invitons à initier votre enfant à travers un parcours adapté.

Vous trouverez plus d'informations en cliquant ici


 

Bonjour et bienvenue
sur notre site animé
par des chrétiens de Bordeaux

Le mois de Septembre rime avec la reprise de toutes les rencontres et célébrations. Cette année est moins poétique. La situation actuelle ne nous permet pas de susciter des rendez-vous en grands nombres. Nous ne pouvons alors imaginer un calendrier pour proposer de nous retrouver pour la célébration eucharistique.
Certains groupes autour de la lettre de Paul aux Romains ne reprendront pas de suite.

Bien loin de rentrer dans une logique de désolation, nous croyons que ce temps peut permettre une "révolution" intérieure, comme le dit si bien le texte du frère François Cassingena-Trévédy que vous trouverez dans la Bibliothèque du site. Pouvant retrouver une assemblée dominicale ou devant rester confinés, nous sommes invités à une même communion dans le Christ afin de vivre "en Lui".

Pour nous y aider, et dans l'attente d'une prochaine rencontre, j'ose vous inviter à une petite lecture "simple et efficace" (!), témoignage de la révolution intérieure d'un confrère de Lille, Raphaël Buyse dans son livre Autrement, Dieu aux éditions Bayard.
"C'est le récit d'une "dé-route". La vie semblait tracée. La foi était devenue une évidence. Soudain Dieu se tait. Il faut alors tenir. Dans le petit monastère bénédictin où l'auteur a séjourné pendant plusieurs mois s'est ouvert un chemin inattendu : un autrement de la vie et de la foi. Plus simple à comprendre mais pas plus facile. A défaut de voir le ciel s'ouvrir, il s'agit de devenir plus humain. Il reste à partir vers ce qui arrive." (4° de couverture)

"C'est l'histoire d'un prêtre. Ou plutôt, faudrait-il préciser, c'est l'histoire d'un prêtre qui ne craint pas de montrer qu'il est d'abord un homme, traversé lui aussi comme tous les hommes par des doutes, des joies et des peines. Alors que certains semblent croire que, pour être un pasteur « à la hauteur », il ne faut laisser apparaître aucun doute, Raphaël Buyse ouvre son récit par l'aveu d'une déroute (titre de son premier chapitre). Ce temps d'épreuve a bouleversé son image de Dieu : « Je l'avais ramené à mes désirs et à mes rêves » et de lui-même : « On a fait de moi un homme de Dieu, je me suis laissé faire sans résistance, j'y ai même cru. Je me suis pris au sérieux. » C'est dans le silence et le réconfort de la vie fraternelle bénédictine qu'il dit avoir été « ramené au cœur ». Là, il a renoncé à ses « évidences de prêtre hyperactif […] dans les larmes », car « on ne renonce pas aux dogmes qui nous ont façonnés sans en souffrir un peu », et a décidé de revenir dans la ville pour chercher Dieu auprès des hommes, dans les profondeurs du quotidien. Fin de la pieuse quête dans les hauteurs d'un au-delà dont nul n'a la science, et retour sur la terre. Le ton est donné et la confession de foi en Jésus Christ qui ouvre à la vie peut reprendre… plus humble peut-être, mieux ancrée dans le réel, assumant faiblesses et pauvretés. Raphaël Buyse est un digne disciple de Madeleine Delbrêl, il montre une belle fidélité aux intuitions de cette grande femme de foi.

À travers ces pages écrites sur un ton sobre, délesté des ornementations dont la littérature spirituelle se pare parfois, Raphaël Buyse ose dire et se dire. Il esquisse tout simplement la voie qu'il a choisi de suivre à l'école du Christ « pour devenir plus humain, apprendre comme Lui à être là, pas ailleurs ». Ainsi peut-il esquisser de belles pages sur la pauvreté, l'obéissance et l'amour, libéré qu'il est de l'image encombrante de ce que « devrait » dire un « bon prêtre » et de ce qu'il « devrait » être : un homme sans failles qui assumerait sans aucun questionnement sa condition d'homme mis à part. C'est un beau portrait de prêtre qu'il nous offre là, une vraie consolation…" (Revue Christus)

Pour les personnes intéressées, le livre est disponible à la paroisse des Bassins à flot, à la fin des messes.

Je vous souhaite une belle rentrée.
Francis

RÉNOVATION DE ST RÉMI

Nous sommes en train de rénover l'église St Rémi de Bacalan comme un lieu de révélation de notre lien à Dieu à travers le langage biblique utilisant les métaphores de la vigne, du vin, du travail viticole. Vous trouverez toutes les informations en cliquant ici

 

 

LECTURE DE LA LETTRE AUX ROMAINS
Des groupes se mettent en place pour lire ensemble la lettre de Paul aux Romains. Nous voulons faire l'expérience d'une lecture simple et complète de ce texte si riche.

 

Une messe ailleurs, c'est...

Une invitation eucharistique


Parce que l'EUCHARISTIE est la "source et le sommet" de notre vie de disciple de Jésus-Christ,

  • parce que l’écoute de la Parole de Dieu nous fait découvrir qu’Elle nous fait vivre aujourd’hui,
  • parce que la célébration du mystère de la Foi nous unit au Christ dans la dynamique de Sa Pâque,
  • parce que la vie fraternelle s'y manifeste dans la communion à un même Pain,

nous avons le désir d'inviter le plus largement possible nos contemporains à rejoindre, six fois dans l'année, une assemblée priante qui annonce l'Évangile du Christ et célèbre sa Pâque.

Puisant dans la richesse du renouveau liturgique de Vatican II, nous préparons et animons ces célébrations, rejoignant régulièrement le Secteur Pastoral des Bassins à Flot sauf pour la dernière date où nous sommes invités dans des paroisses plus éloignées.


Pensez à vous INSCRIRE A LA NEWSLETTER afin de recevoir le rappel des rendez-vous.

 

Un envoi "Ailleurs"

"Saint Ignace d'Antioche qualifiait ainsi les chrétiens : ceux qui vivent « selon le dimanche » (iuxta dominicam viventes). Cette formule met clairement en lumière le lien entre la réalité eucharistique et l'existence chrétienne dans son caractère quotidien. [...]
Le dimanche est donc le jour où le chrétien retrouve la forme eucharistique de son existence, selon laquelle il est appelé à vivre constamment.
« Vivre selon le dimanche » signifie vivre dans la conscience de la libération apportée par le Christ et accomplir son existence comme l'offrande de soi à Dieu, pour que sa victoire se manifeste pleinement à tous les hommes à travers une conduite intimement renouvelée."


Par ces mots, le pape Benoît XVI nous propose de vivre en semaine selon le dimanche. La Messe ne se limite donc ni à un moment, ni à un lieu... Non seulement elle alimente et renouvelle notre vie mais elle la transforme en la faisant devenir "eucharistique". C'est pourquoi notre mouvement se veut une invitation à vivre ailleurs ("en semaine") le mystère eucharistique célébré dans la liturgie ("le dimanche").

D'une autre manière, le pape François nous rappelle qu'on ne peut pas être chrétien à temps partiel, il faut l’être dans la totalité et à temps plein. Une Messe Ailleurs veut manifester que l'Eucharistie est une action qui ne se vit pas seulement dans le "temps partiel" de l'heure dominicale, mais dans le plein temps" de nos activités quotidiennes, animant jusque dans l'intime de nous-mêmes tous les ailleurs.

La Messe est un acte de consécration que nous sommes heureux de vivre ensemble le temps de célébration. Mais elle invite à la Vie.
« Par l’eucharistie, le Christ veut entrer dans notre existence et l’imprégner de sa grâce, de telle sorte qu’il y ait dans chaque communauté une cohérence entre la liturgie et la vie chrétienne ». Pape François

Ainsi, ayant partagé, dans la célébration eucharistique, le pain et ayant bu à la coupe, nous sommes envoyés (Messe vient du mot Envoi) dans le monde comme le signifie la 4° prière eucharistique : " Afin que notre vie ne soit plus à nous-mêmes, mais à lui qui est mort et ressuscité pour nous, il a envoyé d’auprès de toi, comme premier don fait aux croyants, l’Esprit qui poursuit son œuvre dans le monde et achève toute sanctification."

C'est pour cela qu'au coeur des célébrations d'une messe ailleurs, la parole est offerte à des frères et des soeurs chargés de "donner de la chair" à la Parole proclamée. A travers leur profession, leur passion, leur recherche, leur option de vie, leur expérience, ils viennent dynamiser notre vie chrétienne "selon le Dimanche, Ailleurs et à plein temps" !

 

Un lieu d'initiation

DES RENCONTRES
Chaque année, des groupes se retrouvent autour d'un livre pour partager. Cette année, nous lisons ensemble la Lettre de Paul aux Romains. Les dates sont sur cette page, en haut, à droite.

Une date aussi est prévue (cf ci-dessus) pour travailler le texte sur la liturgie de la revue Etudes que vous pouvez trouver ici et le "Troisième homme" de François Roustang

DES TEXTES
La lecture est source d'enseignement. Pour cela, sous l'onglet "Textes", nous vous proposons de consulter une bibliothèque de différents auteurs. Vous pouvez aussi l'enrichir en nous partageant ceux que vous aimez et qui vous aident sur votre chemin de foi, en les envoyant sur notre adresse

UNE ORIENTATION PASTORALE
Nous nous référons au vocabulaire de la Pastorale de l'Engendrement. L'onglet "Notre Pastorale" propose des articles et des conférences pour rentrer dans l'intelligence de cette proposition.